Il est 8h15, le vendredi 31 juillet 2020, et un violent incendie ravage les bâtiments d’Alteo Energy à Union Flacq. Plusieurs employés sont bloqués au 4e étage, dont un grièvement blessé et tous dépendent du Mauritius Fire Rescue Service, appelé en urgence par un autre employé d’Alteo Energy.

Heureusement, tout ceci n’est qu’un scénario catastrophe fictif, imaginé pour les besoins d’un exercice de sécurité mené par l’équipe de Safety & Health d’Alteo et les équipes du Mauritius Fire Rescue Services. « Nous organisons ce genre d’exercice avec les autorités au moins une fois par an pour les employés afin de les préparer à tous les scenarios possibles. Même si s’il s’agit d’un entrainement, nous prenons toutes les mesures nécessaires pour suivre les normes de sécurité en vigueur », précise Yashvin Mungur, Safety  & Health Officer. Ainsi, moins de dix minutes après l’appel au 115, les sapeurs-pompiers de Flacq ont été dépêchés sur les lieux armés de leurs équipements de sécurité, de cordes, de lances à incendies et de civières pour transporter les « blessés ».

Dominique Perrier, Head of Operations d’Alteo Energy, explique que « de par la nature de nos activités, les risques d’incendies sont très élevés. Il est donc primordial de s’y préparer au mieux. C’est pour cela qu’avec nos équipes nous organisons un exercice interne surprise chaque mois dans notre parc à bagasse, pour parer à toute éventualité ».

L’exercice avait aussi pour but de faire un relevé des normes de sécurité et de santé mises en place sur le site industriel et de voir comment se déroule la coordination entre les Fire Wardens d’Alteo Energy, les équipes de Safety & Health ainsi que les sapeurs-pompiers. « Nous avons pris note des recommandations de la Mauritius Fire Rescue Services et nous procéderons à leurs mises en place au plus vite », assure Yashvin Mungur.

 

Suggested Articles