Depuis l’annonce du confinement, cette équipe travaille sans relâche afin de faciliter l’accès à tous les services informatiques du groupe ! Rencontre avec l’équipe IT d'Alteo.

« Allo ? Mon mail ne fonctionne plus ! Pourquoi je n’ai plus de connexion ? » Des appels comme celui-là, les employés du département IT en reçoivent plusieurs chaque jour en temps normal. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la situation actuelle à Maurice est tout sauf "normale". Ils en ont donc vu de toutes les couleurs ces dernières semaines, sans pour autant perdre le moral.

« Nous opérons sur différents sites notamment à Union Flacq avec l’usine et la centrale thermique, à Beau Champ avec Anahita Mauritius et le Golf, dans les différents bureaux agricoles d’Alteo et enfin au Head Office d’Alteo à St Pierre. Pour ce qui est d’Union Flacq et dans les bureaux agricoles, nous avions déjà pris des mesures préventives depuis décembre dernier avec l’appui des chefs de départements afin d’identifier les employés qui peuvent passer en télétravail dans l’éventualité d’une seconde vague. En ce qui concerne Anahita et St Pierre, les essais du ‘Work From Home’ mis en place depuis la fin de l’année dernière ont énormément simplifié la logistique », explique Rodolphe Tyack, Head of IT and Innovation d’Alteo. « Nous avons heureusement pu basculer certains services essentiels sur le Cloud, ce qui rend la maintenance plus simple. Pour le reste, nous recevons des notifications au quotidien qui nous résument l’état des serveurs et nous intervenons à distance ou sur place, selon le besoin. »

Stratégie payante car quand le confinement a eu lieu, cela n’a pas grandement altéré le travail des employés grâce à la mise en place du Remote Desktop Gateway. Cette interface permet aux employés travaillant sur des ‘Thin Clients’ - petit PC qui ne fonctionne que sur le réseau interne d’Alteo - de se connecter au réseau d’Alteo depuis leur laptop ou ordinateur personnel à la maison, tout en respectant les mesures de sécurité.

« Pour ce qui est d’Anahita, nous avons fait une réunion sur WhatsApp juste après l'annonce du confinement vers 22 heures. Tout le monde a répondu présent et Rodolphe nous a expliqué comment procéder pour aider les utilisateurs qui auraient des difficultés à se connecter au système », relate Girish Bhowalee, Assistant Manager - IT Operations & Infrastructure.

Il faut savoir que la plupart des membres de l’équipe informatique travaillent de chez eux : « Avec la présence de 80 propriétaires à Anahita en ce moment, notre équipe se relai 7/7 afin d’assurer un service minimum. Pour ma part, je fais le va-et-vient entre Union Flacq et Saint Pierre tous les matins en attendant que toute mon équipe obtienne leurs WAP, ce qui ne devrait tarder », précise Rodolphe.

Pour sa part, Hemanta Hurry, IT Analyst, estime « qu’il faut bien s’organiser sur le plan professionnel et personnel. Avec un bebe, c’est un défi !  Cependant, je reste positif malgré les difficultés et j’espère que nous allons nous en sortir de cette crise ».

Même s’il est encore tôt pour faire un bilan, Rodolphe souligne que l’implémentation d’Office 365 et de Teams en particulier facilite beaucoup les réunions en ligne entre collègues. Pour une mise en contexte, durant la premiere semaine de confinement, il y a eu près de 125 meetings en ligne pour une durée totale de 22 h 50. Le Work From Home a donc bien été adopté.

Suggested Articles