Étendre la destination Anahita, avec une nouvelle phase au concept innovant. C’est là l’objectif que s’est lancé le groupe Alteo, au travers de son cluster immobilier, maintenant que la phase IRS d’Anahita arrive commercialement à son terme. Ce nouveau développement, baptisé Anahita Beau Champ se fera sous le régime ‘Smart City’ du gouvernement mauricien et a d’ailleurs reçu le feu vert de l’Economic Development Board (EDB) par le biais d’une « Letter of Comfort ».

Fabien de Marassé Enouf, Chief Executive Officer (CEO) d’Alteo, s’est réjoui de l’annonce de ce projet. « Cela fait plusieurs mois que les équipes de notre cluster immobilier travaillent sur Anahita Beau Champ, qui découle directement d’un Master Plan stratégique développé il y a quelques années avec pour objectif de planifier la mise en valeur de nos terres à l’est de l’ile. En tant qu’acteur important de cette région de Maurice, Alteo a un rôle crucial à jouer dans son développement, mais aussi dans la préservation de son authenticité. En effet, l’est a un charme unique que nous devons protéger dans le cadre d’un développement réfléchi qui correspond non seulement aux tendances du marché, mais aussi aux valeurs qui nous sont chères, notamment le respect de la biodiversité et des communautés avoisinantes », a-t-il précisé.

Patrice Legris, CEO du pôle Property d’Alteo, abonde dans le même sens : « Grâce à sa philosophie bien distincte, Anahita Beau Champ aura pour but de créer une communauté ayant pour leitmotivs l'innovation, la durabilité, l'efficacité et la qualité de vie. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’écosystème existant sera au cœur du projet où l’agriculture, la végétation mature, les rivières et le lagon joueront un rôle essentiel, avec notamment des paysages productifs ainsi que des espaces récréatifs et sociaux. Nous ferons également en sorte que les matériaux et l’architecture des bâtiments s’intègrent parfaitement à l’esprit rural du projet, proposant des logements, des emplois, des écoles, des services communautaires et des installations de loisirs répondant aux besoins quotidiens des habitants. »

Anahita Beau Champ sera lancé fin 2022 et s’étendra sur 100 hectares dont 50 seront consacrés à des terrains et des unités résidentielles destinés au public mauricien et aux acquéreurs étrangers. Les 50 hectares suivants seront des développements non résidentiels qui viendront enrichir la destination d'une nouvelle offre mixant commercial, loisirs et services. Ce projet se différencie des autres par sa philosophie rurale affirmée puisque 5 hectares, situés dans un vallon au cœur du projet, seront consacrés à des activités agricoles comme des vergers, des plantations de fleurs et de légumes. Cette zone agricole sera accessible au grand public et proposera également des circuits de promenade et des activités pédagogiques pour les résidents et le public externe.

L’intégration de la nature existante et des bâtiments historiques fait également partie de la volonté du développeur. Ainsi, un ancien réservoir à mélasse en pierres sera réhabilité et abritera un café, un restaurant ou encore une épicerie qui vendra les produits de la ferme. Une allée piétonne le long d’un ancien canal deviendra l’axe de circulation centrale pour les habitants et visiteurs. Il reliera l’ancienne usine sucrière de Deep River Beau Champ qui sera également réhabilitée dans les années à venir jusqu’aux bords de la Grande Rivière Sud-Est, en passant par un espace vert d’1,5 hectare abritant d’anciens bassins à camarons.

Concernant l’offre balnéaire, Alteo développera un Boat & Beach Club entre le village de Grande Rivière Sud-Est et Anahita et qui sera le point d’accès à la mer et à l’Île aux Cerfs pour tous les résidents d’Anahita Beau Champ ainsi que la clientèle externe.

Grâce à cette nouvelle phase de développement, Anahita, qui est déjà une des destinations résidentielles et touristiques les plus prestigieuses de Maurice, s'étendra sur plus de 300 hectares sur la côte est de Maurice.

 

Suggested Articles