Vivea Business Park, Moka – 28 octobre 2021. Le Conseil d’administration d’Alteo a entériné, ce vendredi 29 octobre 2021, la décision de séparer le groupe en deux entités distinctes :

  • La première de ces deux entités regroupera les activités liées à la culture de la canne, au développement foncier, à la production de sucre et à la production d’énergie à Maurice ;
  • La deuxième entité sera une ‘holding’ qui aura pour responsabilité la gestion des opérations régionales du groupe, notamment en Tanzanie et au Kenya.

Arnaud Lagesse, président du Conseil d’administration du groupe, précise que cette séparation a pour principale motivation « une gestion plus ciblée des activités d’Alteo, tant à Maurice qu’en Afrique, une plus grande flexibilité pour la levée de capitaux pour le développement régional ainsi qu’un focus sur la contribution des activités foncières au développement d’Alteo à Maurice ».

Dans l’immédiat, cette décision n’aura aucun impact sur le fonctionnement des opérations d’Alteo à Maurice et en Afrique car plusieurs étapes administratives, notamment au niveau de l’actionnariat du groupe, des autorités gouvernementales et des régulateurs, doivent encore être franchies. En effet, la mise en œuvre de la décision du Conseil d’administration nécessitera l’aval de la Cour suprême et dépendra également des créanciers et des actionnaires du groupe, qui devront entériner cette décision dans les prochains mois.

Une fois toutes les étapes franchies, les deux entités seront listées à la Bourse de Maurice.

Suggested Articles